Vendredi 7 avril 2006 - Sardine, quand tu nous tiens

Publié le par Sam

Avez-vous déjà été atteints d’une montée de sardine grillée ? A Alger, c’est une addiction bien connue, vous vous baladez, il est l’heure de déjeuner, et là, l’un de vos amis n’a qu’une seule obsession : manger de la sardine grillée, ou à la limite une petite friture de sardine….Il y pense généralement le matin, dès le réveil, et cette addiction est souvent en phase avec le temps printanier et le soleil éclatant de blancheur qui inonde Alger….. Vous aussi, vous vous mettez à saliver et là, la grande quête commence…. Alger centre, quartier du Sacré Cœur, en haut de la rue Didouche Mourad, à quelques mètres du Parc de Galland, Mustapha et sa petite gargotte, toujours bondée. Des cadres du Ministère, des peintres et des maçons, une vieille dame élégante, on se case comme on peut, chez Mustapha, alignés sur les tables et avant même de passer le pas de la porte, on demande, un peu inquiet : « Mustapha, keyenne esserdine lyoum ? », Mustapha débite sa sentence, il nous invite à nous asseoir et désigne deux places…. Immédiatement la bouteille de Sélecto ou de Hamoud étiquette blanche atterrit sur la table, et quelques minutes plus tard, la petite assiette, avec les sardines tant convoitées, accompagnées de deux quartiers de citron, mmmmmmm…. Plonger les doigts dans la sardine bien chaude, frite comme il se doit, la casser en deux, quelques gouttes de citron, la mordiller, doucement lentement, puis se jeter sur la deuxième, un peu enragé, puis la troisième, puis la quatrième, plus rien n’existe autour de vous, juste les sardines qui, lascives, sur la petite assiette fleuries, attendent que vous les portiez à votre bouche, destination ultime, afin qu’elle se noient une dernière fois dans un océan de Hamoud…Soulagement, les yeux brillent de contentement, l’addiction disparaît, un bon café noir, et comme dit la chanson « Et c’est parti pour le show…. », non sans avoir lancé un regard éperdu de reconnaissance à Mustapha que vous bénissez d’exister……

Parfois, Mustapha vous regarde de son air désolé, en secouant la tête, toutes les sardines ont été avalées, il n’y en a plus une seule, mais vous, le dos légèrement voûté par la mauvaise nouvelle, vous ne vous laissez pas abattre, car l’espoir est là, quelques mètres plus bas, sur l’autre trottoir, en face de la pompe à essence du Sacré cœur, à la taverne….. Facile à retrouver la taverne, car le nom est gravé en mosaïque, sur le trottoir en face de la porte d’entrée…. Ah la taverne, sa lumière particulière générée par les lourds rideaux qui filtrent la lumière, son bar, au fond, ses affiches d’Alger au lendemain des années 60, ses petites chaises bistrot en bois, oui, il y a des sardines, grillées cette fois –ci, accompagnée d’un verre de vin et d’une salade de tomates…. Elles arrivent, elles sont là, plus épaisses, moins fines, moins tortueuses, elles sont là, dodues, grillées, étalées sur la petite assiette blanche, elles se défont entre vos doigts et en attaquant de concert la chair de ces belles dodues, on se regarde, le verdict tombe « mmmmmm, elles sont bonnes…. », soulagés, les doigts farfouillent dans la chair duveteuse, la chair fond dans la bouche avant même de commencer à mâcher, l’odeur des ports et de la mer envahit vos sens, je suis sur le sardiner, il est 5 heures du matin, on approche de la côte, la vente à la criée va débuter, les sardines sont là luisantes, certaines sont encore frétillantes, inquiète de leur nouvelle vie dans les petites assiettes des bars et des gargotes algériennes, certaines finiront en beignets dans la poêle exigeante d’une mamma, d’autres vivront leur dernier ballet aquatique dans la sauce rouge piquante d’une chtitha, aquarium en fer blanc d’une grosse marmite dont le contenu sera dévoré par la masse laborieuse des ouvriers et des maçons…..

Sardines, je vous aime……

Publié dans alger-intime

Commenter cet article

hamidi 30/08/2008 19:07

MR LE PRESIDENT ABDELAZIZ BOUTEFLIKA !
Vous nous avez trahi!vous n'avez pas tenu vos, engagements dont vous étés promis de les appliquez! Alors comment expliquer ces milliers de jeunes qui n'attendez que ce que vous leurs avez promis alors que rien n'a été fait, au contraire vous les avez mal traités, ballonnés, matraqués et vous les avez poussé à haire l'Algérie et risquer leurs vies en payant d'avance leurs morts certaine dans les mers et océans et se faire tabasser, humilier et subir les pires injures,insultes et maltraitances de la part de ces européens que nos pères ont combattu pour que vive l'Algérie libre avec ses enfants
Vos ministres et responsables, vous les avez choisi, trié et inculqué votre démarche de revanchard!d'autoritaire,de dictateur, de régionaliste!,de tlemcenien marocain
Vos ministres ont bradé nos sociétés de production qui faisaient notre fierté ,qui employaient nos parents et frères et qui nous mettaient à l'abri du chômage ,qui nous sécurisaient ,maintenant nos parents sont au chômage,ils mendient ,ils sont humiliés déshonorés et subissent les pires maltraitances pour trouver un emploi
Vos ministres ont vendu les sociétés algériennes aux étrangers pour sommes dérisoires ; mais eux ils ont eu leur tchipa, et ont tapi l'avenir de leurs progénitures qui étudient à l'étranger !
Que dire de ce charlatan, magicien de TEMMAR qui considère nos sociétés comme son bien personnel et les traite comme des cobayes! Et rebelote quand ça ne marche pas! et vous parle d'une nouvelle stratégie industrielle! Du khorti! Parce qu'il engage des bureaux d'études étrangers payés en devises pour nous faire des constats!constats évidemment noirs pour les vendre à leurs compatriotes ! Et vive l'Algérie mondialisée plutôt mendiant lésée!!!!!!!!! Mais vous !vous avez vos conseillers!
Ces terres qui ont été prises par les grosses légumes et que personne ne peut inquiète
Ces lots de terrains qui se sont accaparés, créer dans des zones que nul algérien ne pourra prétendre!
Ces projets spécifiques qu'ils ont attribués à leurs proches et sociétés connues d'avance !
Ces chinois qui ont tout pris avec vos réglementations à la merde! Pour faire travailler les algériens mais en fin de compte ramener des milliers et des milliers de chinois dont la plus part sans titre ni permis de travail et que personne n'ose déranger même les inspections de travail! Ils ont même accaparé des carrières de turf,de graviers pour l'autoroute mais eux ils vendent au privé et s'enrichissent avec votre bénédiction et celle de vos ministres et faux responsables.
On vous a demandé du travail pour nous jeunes et moins jeunes, qu'est ce que vous avez faits???? Les seules sociétés qui restaient vous les avez vendu au prix symbolique et astreintes à fermer ou couler, pour tout importer en devises par le biais des généraux! Détenteurs exclusifs du commerce international!
Vous avez érigé l'Algérie en un pays policier! Pays de la répression car vous n'avez pas fini d'importer des 4X4 pour la gendarmerie,la police et l'armée ;peut être 50% du budget vous l'avez consacré au matériel de répression! Oui de répression et non pour la défense du territoire.
Votre idée géniale ou plutôt celle du ministre tyran zerhouni, de mettre d'avantage l'administration à sa portée pour bien cerner et préparer les élections : les wilayas déléguées.
Bientôt : 1policier, 1gendarme, 1pompier pour chaque algérien!!!!!!Vous étés entrain de construire un commissariat de police, une gendarmerie et une unité de pompier dans chaque commune! C'est ça la création d'emploi? Les emplois répressifs et improductifs! C'est l'idée de zerhouni votre conseiller en affaires de détournement, de répression et de fraudes électorales!
Mais réagissez! Vous avez oublié qu'après la vie, même une vie de chien ; il y a la mort? Et vous avez oublié le sens de la responsabilité (el mesoulia) en islam??? Que diriez vous demain au bas monde ?que répondriez vous demain à nos millions d'algériens que vous nous avez trahi et spolie nos richesses et distribués aux riches, votre famille et amis.
Et dire que votre heure approche, et que vous étés entrain de payer maintenant avant le grand jour que ni les gardes corps, ni les généraux, ni les imams étatiques, ni votre mère ne vous connaitront ni épargneront !!!!
Votre maladie est un châtiment de DIEU pour ce que vous avez fait, menti et enduré à ces algériens qui vous ont fait confiance et mis leur destin et destinée entre vos mains; ces jeunes qui n'ont jamais connu le bonheur et se sont jetés dans la mer par votre faute, vos mensonges et promesses électorales!!!
Et ces familles qui ont perdu des maris, frères, fils, filles dans cette sale guerre du terrorisme, pour après gracier ces criminels et les récompenser à coups de millions et d'avantages sociaux alors que des algériens meurent à ce jour par votre FAUTE et de la main de ces criminels que vous avez gracié!!!
Aucun algérien ne vous pardonnera ce que vous avez fait, même ceux à qui vous avez octroyé des milliards, des terrains, des terres, des appartements, des postes et autres avantages, à l'exemple de Khalifa, lamari et autres ; ils vous diront que vous les avez induits en erreur pour s'éterniser dans votre chaise, par des avantages qui appartiennent en fin de compte au peuple, à tout le peuple algérien!!
Et même, s'il resterait un seul algérien à vous juger devant DIEU, se serai moi!!
INCHALLAH RABI YEZID KHALASS FIK YA MOUNAFAK

moh 04/02/2008 15:18

www.lesbienvideo.blogspot.com    algerienne blog

Jouljoul 30/01/2008 14:32

Oh la la ! pages pleines de vie ! alger intimiste découverte en cours de recherche .... cela exite-t-il encore ? que cette atmosphère d'antan que l'on ne retrouve plus tant tout a changé ?!J'anime un sujet que vous retrouverez, pour le besoin, en cherchant "ma terrasse algéroise" : chez vous, en tout cas, j'ai apprécié et l'écriture, et la vivacité bien algéroise.A bientôt peut-être.Jouljoul

ghazlaoui kamel 22/01/2008 00:54

slt,je suis d'oran...je cherche le numeros ou e-mail du dj chafik,si possible.svp

dj.algérino 02/06/2007 16:36

laissez votre avis sur le pays !
http://www.youtube.com/watch?v=4DDwocoRKFo